Unir les Associations pour développer les solidarités en France
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
La stratégie nationale de soutien à la parentalité est dévoilée
Note d'information

Alors que la nouvelle Convention d’objectifs et de gestion entre l’Etat et la CNAF devrait être signée dans les jours qui viennent, le ministère des Solidarités et de la Santé a dévoilé le 30 mai sa stratégie nationale de soutien à la parentalité. Cette présentation a été faite lors d’une journée de réflexion et d'échange qui s’inscrivait dans la concertation de près d’un an et demi ayant abouti à cette stratégie.

"Cette stratégie est une politique de prévention précoce, généraliste, universelle, au carrefour d'autres politiques telles que la lutte contre le décrochage scolaire, la santé, le handicap, la prévention des ruptures, la prévention en matière de protection de l'enfance", a ajouté David Blin, chef du bureau des familles et de la parentalité à la DGCS.

La stratégie est organisée autour de huit axes de travail. Trois d’entre eux sont relatifs à l’accompagnement des parents d’enfants, catégorisés en tranches d'âges :

  • l'accompagnement des parents de jeunes enfants ;
  • l'accompagnement des parents d'enfants âgés de 6 à 11 ans ;
  • l'accompagnement des parents d'adolescents.

La stratégie relève ensuite plusieurs actions à mener :

  • le développement de "relais parental" et de "répit en famille",
  • l'amélioration des relations familles-école ;
  • l'accompagnement des conflits familiaux ;
  • le soutien par les pairs ;
  • l'amélioration de l'information des familles.

Enfin, ces axes de travail sont complétés par quatre enjeux transversaux qui doivent irriguer l’ensemble de la stratégie :

  • parentalité et égalité entre femmes-hommes ;
  • parentalité et précarité ;
  • parentalité et handicap ;
  • parentalité en outre-mer.

Pour répondre à l’ensemble de ces enjeux, la stratégie vise surtout la sensibilisation des professionnels, la formation, l'amélioration de l'interconnaissance et du partenariat entre les différents intervenants, la mise en place de parcours d'accompagnement plus intégrés …

Pour s’assurer de la mise en œuvre sur les territoires de cette stratégie, les comités départementaux des services aux familles devront élaborer ou enrichir un volet "parentalité" au schéma départemental. Afin de ne pas répéter un fonctionnement cloisonné largement dénoncé durant la concertation, ces comités devront assurer le lien avec d'autres stratégies telles que la future stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes ou encore le schéma enfance-famille du département.

Si cette question de l'articulation entre de nombreux dispositifs apparaît centrale dans les villes, c'est plutôt la pénurie de ressources institutionnelles et associatives qui est source de préoccupation dans d’autres territoires.

Reste donc la question des moyens pour amorcer de nouvelles réponses, mais aussi pour pérenniser ce qui existe déjà. La COG à venir devrait y apporter des réponses.
à télécharger ci-contre (réservé aux adhérents identifiés) : la synthèse de la stratégie ainsi que l'avis du Cncph


(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 25/06/2018
Certaines informations de cette page sont visibles uniquement par nos adhérents.
FICHE N°94990
Mis à jour le : 25/06/2018
MOTS CLES
famille - enfant - politique sociale
imprimer