Unir les Associations pour développer les solidarités en France
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
Plan national canicule 2018
Note d'information du 19/06/2018
Portée géographique : France entière

Rappel des dispositions

L’instruction relative au plan national canicule en date du 22 mai 2018 a été publiée le 17 juin 2018.

1. Informations générales :
Comme chaque année, le numéro national « canicule info service » : 0 800 06 66 66 (numéro vert gratuit depuis un poste fixe), est opérationnel du lundi au samedi de 08 h à 20 h. Cette ligne est activée dès le premier épisode de chaleur. Il est destiné à répondre aux questions des appelants concernant les conduites à tenir en cas de fortes chaleurs.

2. L’instruction :
Si cette année le plan national canicule est reconduit à l’identique que l’année précédente, en revanche, l’instruction introduit deux nouveauté :
- L’extension de la période de veille saisonnière du 1er juin au 15 septembre ;
- Une terminologie permettant de décrire les différents types d’épisodes de chaleur qui peuvent être rencontrés.

La première modification est motivée par le fait que des épisodes de canicules ou de vagues de chaleur importantes peuvent intervenir dès début juin et jusqu’à mi-septembre. Les trois dernières années attestent de ces épisodes précoces ou tardifs.

Le second apport est lié à la volonté de décrire de manière plus précise les types d’épisode de chaleur.
L’appellation générique « vague de chaleur » recouvre ainsi les situations suivantes, telles que rédigées dans la circulaire :

  • Pic de chaleur :
    Exposition de courte durée (un ou deux jours) à une chaleur intense présentant un risque pour la santé humaine, pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de leurs conditions de travail et de l’activité physique ; il peut être associé au niveau de vigilance météorologique jaune ;
  • Episode persistant de chaleur :
    Températures élevées qui perdurent dans le temps (supérieure à trois jours) pour lesquels les IBM sont proches ou en dessous des seuils départementaux ; ces situations constituant un danger pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de l’activité physique; il peut être associé au niveau de vigilance météorologique jaune ;
  • Canicule :
    Période de chaleur intense pour laquelle les IBM dépassent les seuils départementaux pendant trois jours et trois nuits consécutifs et susceptible de constituer un risque pour l’ensemble de la population exposée, elle est associée au niveau de vigilance météorologique orange ;
  • Canicule extrême :
    Canicule exceptionnelle par sa durée, son intensité, son étendue géographique, à fort impact sanitaire, avec apparition d’effets collatéraux ; elle est associée au niveau de vigilance météorologique rouge.

3. Pour rappel le PNC détaille les 4 points suivants :

1. Les quatre niveaux de vigilance météorologique
2. Le rôle et les actions du préfet de département
3. Le rôle et les actions des ARS
4. Le rôle et les actions des autres acteurs

S’agissant plus particulièrement des ESMS, c'est le plan bleu qui a vocation à s'appliquer : plan spécifique aux établissements pour personnes âgées en EHPAD ou EHPA mais qui s’applique également aux établissements accueillants des personnes en situation de handicap.

Il a pour objectif d’établir dans les structures le mode d’organisation général pour répondre à une situation de crise.

Les recommandations :
- mettre en place un protocole interne affiché dans la structure et intégré dans votre plan de gestion des risques
- nommer un « référent canicule » dans les structures d’hébergement
- sensibiliser les personnels aux bonnes pratiques préventives
- s’assurer de l’effectivité de la mise en place de « pièces rafraichies »
- conclure une convention avec un établissement de santé proche, et anticiper les situations d’hospitalisation (transmission des informations nécessaires sous forme de dossiers de liaison d’urgence, DLU)
- prendre les précautions particulières lors des transports sous forte chaleur
- prévoir les équipements et stocks nécessaires pour une situation de crise de longue durée.

Le plan canicule comporte quant à lui 4 axes ainsi qu’une annexe comportant des fiches dont nous avons extraits celles qui nous impactent directement.

Par ailleurs, un document destiné à compléter ce plan de prévention a été réalisé par le Haut Conseil de la santé publique. Il s’agit des « Recommandations sanitaires du Plan national canicule 2014 », toujours d’actualité cette année. http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Recommandations_sanitaires_Plan_canicule_2014.pdf


(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 19/06/2018
Certaines informations de cette page sont visibles uniquement par nos adhérents.
FICHE N°94913
Mis à jour le : 19/06/2018
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES (fichiers joints, sites internet...)
Tous Publics :
MOTS CLES
établissement et service médico-social - norme
imprimer