Unir les Associations pour développer les solidarités en France
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
Présentation du Plan national de santé publique : les mesures phares de la priorité prévention
Note d'information

Le Directeur Général de la Santé, le Dr Jérôme Salomon, a présenté, le 7 mars aux membres de la Conférence Nationale de Santé (CNS) réunis au ministère des Solidarités et de la Santé, une première version du Plan National de Santé Publique (PNSP), déclinaison de l’axe n°1 de la stratégie nationale de santé sur la prévention et promotion de la santé.

Le premier Ministre et la Ministre des Solidarités et de la Santé ont présenté le Plan finalisé, intitulé "Priorité Prévention", lors d’un Comité interministériel de la Santé le lundi 26 mars 2018.


Le Plan adopte une approche populationnelle par tranche d’âge, avec une focale sur les 1000 premiers jours, et présente 25 mesures phares à tous les âges de la vie. Les actions de « Priorité Prévention » représenteraient un investissement de 400 millions d’euros sur 5 ans.

Le Premier Ministre a présenté 3 mesures phares du plan :
- La généralisation de l’expérimentation de la vaccination grippale par les pharmaciens
- La mise en place d’une amende forfaitaire systématique pour usage de stupéfiant ; les amendes financeront des actions de prévention
- Le service sanitaire, présenté le 26 février 2018 dernier, qui concernera chaque année et dès la rentrée 2018, 49 000 étudiants en santé. Ces derniers auront, au cours de leur année universitaire, un module de formation et d’intervention en prévention-promotion de la santé.

La Ministre de la Santé et des Solidarités a présenté dans son discours les mesures suivantes :
- Le lancement d’ici fin 2018 d’un site d’information par Santé Publique France avec l’ANSES et une campagne d’information sur les risques des produits chimiques de consommation courante
- Un accent sur la prévention auprès des femmes enceintes avec notamment la supplémentation en vitamine B9 des femmes enceintes ou en désir de maternité
- Le redéploiement des 20 examens de santé prévus chez l’enfant de 0 à 6 ans, sur une tranche élargie 0 à 18 ans, pris en charge à 100%, avec un examen auditif à 15-16ans
- Le renforcement des moyens des Consultations Jeune Consommateurs via l’amende forfaitaire pour usage de stupéfiant
- Un projet pilote de formation aux premiers secours en santé mentale par les pairs (étudiants)
- Expérimenter un « pass préservatif » pour les moins de 25 ans dès 2019
- Une grande concertation pour généraliser la vaccination par les professionnels infirmiers, sages-femmes et pharmaciens
- Une approche de dépistage combinée VIH, VHC et VHB notamment via les TROD (tests rapide d’orientation diagnostic), avec un objectif d’éradication de l’Hépatite C à horizon 2025
- La mise en place d’un dépistage organisé du cancer du col de l’utérus pour atteindre la couverture de 80% des femmes de 25 à 65 ans contre environ 60% aujourd’hui
- Plusieurs mesures de préventions auprès des personnes âgées et en EHPAD : le Gouvernement veut mettre en place "au moins une action de médiation" auprès des âgés isolés ou précaires par département, organiser les soins bucco-dentaires en EHPAD.


Retrouvez l’ensemble des mesures de "Priorité prévention" dans le dossier de presse joint, et ci-après les remarques formulées par l’Uniopss dans le cadre de la Conférence nationale de Santé [accès adhérents].



(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 10/04/2018
Certaines informations de cette page sont visibles uniquement par nos adhérents.
FICHE N°93890
Mis à jour le : 10/04/2018
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES (fichiers joints, sites internet...)
Tous Publics :
MOTS CLES
politiques publiques - santé publique
imprimer