Unir les Associations pour développer les solidarités en France
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
6 axes et 19 préconisations : Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) adopte le 12 avril 2023 son avis intitulé « La prévention de la perte d’autonomie liée au vieillissement »
Note d'information du 13/04/2023
Auteur du document : Priscille LAURENT - Conseillère technique Autonomie et Citoyenneté PA-PH Uniopss

Cet avis, présenté lors de l’assemblée plénière du 12 avril 2023 a été rapporté par Michel CHASSANG au nom de la Commission Affaires sociales et santé, elle-même présidée par Angéline BARTH a été adopté à l'unanimité avec 118 voix pour.

A travers cet avis, le CESE affirme que le vieillissement est une tendance démographique qu’il faut assumer collectivement et positivement. La perte d’autonomie n’est pas une fatalité : il est possible de la prévenir et, quand elle survient, il faut l’accompagner. C’est une prévention très en amont, tout au long de la vie, que le CESE recommande dans cet avis. Il enrichit son avis de propositions et préconisations concrètes et opérationnelles.

La présentation de l’avis a eu lieu en présence de Jean-Christophe COMBE, Ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées alors même qu’une proposition de loi sur le "Bien vieillir" est en cours d’examen à l’Assemblée nationale. Dans son allocution, ce dernier a présenté des pistes de réflexion inscrites dans la proposition de loi, ou ayant vocation à intégrer le plan d’action, et faisant écho pour la plupart à des préconisations du CESE (voir espace réservé aux adhérents).

Global, ne se limitant pas au seul champ médical et appuyé sur un état des lieux précis et documenté, cet avis propose 19 préconisations, réparties en 6 axes :

1) RECONNAÎTRE LA PLACE DES PERSONNES ÂGÉES DANS LA SOCIÉTÉ ET LUTTER CONTRE L’« ÂGISME ».

2) IDENTIFIER, REPÉRER ET AGIR PLUS EN AMONT SUR LES FACTEURS DE RISQUE EN RÉDUISANT, TOUT AU LONG DE LA VIE, LES EXPOSITIONS AUX RISQUES DE SANTÉ ET EN METTANT EN ŒUVRE DES ACTIONS PLUS CIBLÉES SUR LES RISQUES LIÉS AU VIEILLISSEMENT.

3) FACE AUX FRAGILITÉS ET AUX EXCLUSIONS : MIEUX REPÉRER LES PERSONNES LES PLUS ISOLÉES, CONSOLIDER LES DÉMARCHES « D’ALLER VERS » ET COORDONNER LA RÉPONSE ENTRE LES ACTEURS INSTITUTIONNELS ET ASSOCIATIF DE PROXIMITÉ.

4) METTRE EN PLACE UN « PARCOURS DE L’HABITAT » : ANTICIPER LES CONSÉQUENCES DE LA PERTE D’AUTONOMIE ; ENCOURAGER LES SOLUTIONS ALTERNATIVES.

5) RECRUTER DANS LES MÉTIERS DE L’ACCOMPAGNEMENT ET MIEUX SOUTENIR LES AIDANTS.

6) PARTIR DE CE QUI A FAIT SES PREUVES AU NIVEAU TERRITORIAL DANS LA GOUVERNANCE DE LA PRÉVENTION DE LA PERTE D’AUTONOMIE L’INTÉGRER DANS UN SERVICE PUBLIC TERRITORIAL DE L’AUTONOMIE À CRÉER.

De plus, et parce que la perte d’autonomie peut creuser encore un peu plus les inégalités, le CESE précise que cette prévention doit être associée à une démarche « d’aller vers », afin d’atteindre celles et ceux qui sont éloignés du système de soin.

Enfin, le CESE est convaincu qu’un plus grand soutien aux aidants et qu’une meilleure valorisation des professionnelles et professionnels de l’accompagnement permettraient de prévenir davantage la perte d’autonomie.

Vous trouverez dans l'espace réservé aux adhérents ; en pièce jointe l’avis du Conseil économique, social et environnemental sur proposition de la commission Affaires sociales et santé et publié le 12 avril 2023 : « La prévention de la perte d’autonomie liée au vieillissement » et la fiche technique avec les principaux points à retenir, les 6 axes retenus par le CESE et la prise de parole de Jean-Christophe COMBE.


(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 13/04/2023
Certaines informations de cette page sont visibles uniquement par nos adhérents.
FICHE N°113009
Mis à jour le : 13/04/2023
MOTS CLES
personne handicapée - personne âgée - CESE
imprimer