Unir les Associations pour développer les solidarités en France
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
1,124 million de salarié-es dans les associations et fondations sanitaires et sociales en 2017
Communiqué de presse du 12/09/2018

Le Centre de ressources DLA (Dispositif local d’accompagnement) social, médico-social et santé - porté par l’Uniopss - et l’association Recherches & Solidarités publient conjointement le bilan 2018 de l’emploi associatif sanitaire et social. Il s’appuie sur les données 2017 de l’ACOSS-URSSAF pour le régime général et de la MSA pour le régime agricole. Il agrège l’emploi dans les associations et les fondations.

Le secteur sanitaire et social représente 57 % de l’emploi privé non lucratif en France et 21 % des établissements employeurs (35 120). C’est donc un ensemble fort, avec des caractéristiques internes parfois hétérogènes détaillées dans ce bilan 2018 de l’emploi associatif sanitaire et social. L’aide à domicile reste le premier employeur du secteur avec plus de 176 000 salarié es, mais l’emploi continue d’y baisser (- 0,4 % entre 2016 et 2017). Le secteur de la santé est sur une trajectoire opposée avec une hausse de 0,5 % entre 2016 et 2017 pour un nombre de salarié-es qui s’établit à un peu plus de 162 000.

D’un point de vue global, le nombre de salarié-es dans l’ensemble privé non lucratif sanitaire et social est en hausse de 0,5 % entre 2016 et 2017. Cette évolution moins favorable qu’entre 2015 et 2016 (0,7 %) était pressentie à la lecture des derniers bilans trimestriels de l’emploi associatif[1]. La fin d’année 2017 laissait en effet apparaître quelques dégradations par rapport au premier semestre, dans les activités sanitaires et sociales et plus encore pour l’ensemble du secteur associatif.

Ce bilan détaille également la masse salariale par secteur - plus de 24 milliards d’euros au total - et le nombre moyen de salarié-es par établissement employeur, qui s’établit au plus bas à 12 dans l’accueil de jeunes enfants et au plus haut à 56 dans l’hébergement médicalisé pour adultes handicapés.

D’un point de vue territorial, l’Ile-de-France, avec 173 414 salarié-es est la première région de France pour l’emploi associatif sanitaire et social, devant la région Auvergne-Rhône-Alpes (145 123). 17 bilans régionaux de l’emploi associatif sanitaire et social, constitués par le CRDLA social, médico-social et santé et Recherches & Solidarités, viennent compléter le bilan national.

(1) Bien que portant sur un périmètre délimité aux associations relevant du régime général, ces bilans trimestriels réalisés par le CRDLA social, médico-social et santé avec Recherches & Solidarités constituent des repères utiles pour suivre les évolutions de l’année en cours, au sein du secteur sanitaire et social et dans son environnement.

Accédez au bilan 2018 de l’emploi associatif sanitaire et social

Accédez aux 17 éditions régionales

Contact presse : Valérie Mercadal - 01 53 36 35 06 - vmercadal@uniopss.asso.fr


(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 12/09/2018
FICHE N°95901
Mis à jour le : 12/09/2018
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES (fichiers joints, sites internet...)
Tous Publics :
MOTS CLES
emploi - vie associative
imprimer